[./index.html]
[./page_9.html]
[http://www.palaciodesal.com.bo/]
[http://www.fca.com.bo/subcontenido.php?seccion=2&subseccion=41&subcontenido=19]
[http://www.youtube.com/watch?v=EqVp-Qc8XCU&list=UURLQnnONpP4AU5UJlMoSdGw&index=10&feature=plcp]
[http://www.urbanrushbolivia.com]
[http://www.youtube.com/watch?v=t5nAHMEz6ic]
[Web Creator] [LMSOFT]
Retour
BOLIVIE
Murs, toit, sol, meubles... tout est en sel à l'hôtel Palacio de Sal d'Uyuni. On trouve même un golf où le green est... blanc. Quant à l'addition...
Une chambre pour le septième sel
 © Palacio de Sal
Prenez un autobus, retirez lui les pneus, équipez-le d'un pare-buffle et posez-le sur une voie ferrée... Vous obtenez un buscarril, moyen de transport utilisé par les Boliviens qui veulent se rendre de Sucre à Potosi ou de Cochabamba à Aiquile. Deux trajets assez folkloriques avec passages de tunnels, franchissements de rivières et de cascades, arrêts au milieu de nulle part, déblaiement des rails par le conducteur, obligé de délaisser son volant (oui, oui, son volant !) pour dégager les pierres qui obstruent le chemin. Sans compter les troupeaux de chèvres qui se promènent sur la voie, les chiens fous qui courent après le train-bus pour tenter de mordre ses roues et les embouteillages aux carrefours des villes traversées. Vite, un ticket et en voiture !
  
Un bus peut en cacher un autre
 © Image extraite de la vidéo
Joue-la comme Spider-Man
Enfilez votre combinaison d'homme-araignée
ou de Cat Woman et dévalez les 50 m de façade
de l'hôtel Présidente en plein centre de La Paz.
 © Urban Rush