[./page_9.html]
[./index.html]
[http://www.atlantisthepalm.com/rooms/supersuites/underwater.aspx]
[http://www.emirates.com/fr/french/flying/our_fleet/emirates_a380/first_class/shower_spa.aspx]
[http://www.youtube.com/watch?v=RzQazjw-4jI]
[http://www.dynamicarchitecture.net/]
[http://www.arabian-adventures.com/en/tours-and-safaris/]
[http://www.youtube.com/watch?v=1Q3kNtEHARs&feature=related]
[http://www.jetlev-flyer.com/]
[Web Creator] [LMSOFT]
DUBAI
Retour
20 000 pieux sous les mers 
On a déjà tout dit et écrit sur l'hôtel Palm Atlantis, inauguré en novembre 2008. Notamment sur son aquarium peuplé
de 65 000 espèces de poissons qui pourrait remplir 24 piscines olympiques. Pour rester dans cette ambiance sous-marine, on peut passer la nuit dans l'une des deux Lost Chambers Suites (Neptune et Poseidon, 165 m2 chacune, répartis sur trois étages) qui donnent sur le
lagon de l'Ambassadeur. Grâce à une baie vitrée qui va
du sol au plafond, on continue à suivre de son lit les évolutions des raies, requins et autres poissons exotiques. Pour ça, il vous en coûtera 5000 € (la nuit, pas la semaine).
 © Atlantis The Palm
Prenez une douche à 13 000 m d'altitude
Arriver à destination propre comme un sou neuf n'est plus une gageure
pour les hommes (et les femmes) d'affaires qui voyagent sur Emirates
entre Dubaï et New York. Dans l'Airbus A 380 flambant neuf qui assure
la ligne, deux salles de bains avec douches ont été aménagées au pont
supérieur dans l'espace réservé à la première classe. Ce spa volant
dispose d'un sèche-cheveux, d'une gamme de produits cosmétiques
(parfums Bulgari) et d'un écran vidéo qui retransmet les images prises
par la caméra située dans la queue de l'appareil. Le surpoids d'eau
embarquée ne pouvant excéder 500 kg, les douches sont limitées à 5 mn
maximum (temps régulé par ordinateur avec signalétique lumineuse).
 © Emirates
Disneyland dans le désert
  
© Ski Dubaï
 © Dubaï DTCM
Q
          uand on n'a pas de pétrole, mieux vaut avoir des idées.
Et si, par bonheur, on a les deux, ça donne Dubaï, l'une des villes les plus extravagantes de la planète. Pour le petit émirat, la meilleure idée aura été de comprendre que le pétrole ne serait pas éternel et de transformer ce bout de désert en pôle commercial et touristique. Toujours plus haut, toujours plus fou ! Ici, les architectes peuvent se permettre toutes les audaces, l'intendance suit. Bâtir des îles artificielles en forme de palmier ou de planisphère, faire sortir de terre une tour de 800 m de haut ou un hôtel en forme de spinnaker de voilier. No problem, on sort le chéquier, on aligne les zéros et ça roule ! Au milieu des années 90, la Crique, le port où accostent les traditionnels boutres qui assurent le trafic des marchandises vers l'Iran et le Pakistan, s'est mise à ressembler à Miami. Aujourd'hui, c'est Disneyland et Las Vegas réunis qu'on nous prépare avec des parcs à thèmes en veux tu en voilà, une Tour Eiffel, un Taj Mahal, des dinosaures, le Queen Elizabeth 2 et des hôtels plus luxueux les uns que les autres.
La Tour Eiffel à Dubaï ? C'est pour bientôt. Tout comme la cité de l'Arabie (documents : Dubaï DTCM, Falcon City of Wonders)
Et prochainement, le gratte-ciel qui tourne !
Aujourd'hui, vous pouvez réserver votre appartement dans le premier
building dynamique, projet révolutionnaire de l'architecte David Fisher.
Dans sa tour de 420 m de hauteur, chacun des 80 étages pourra pivoter sur
lui-même et suivre la course du soleil ou changer de paysage, transformant
sans cesse l'aspect du bâtiment. Entre chaque étage, des turbines éoliennes
devraient fournir l'énergie nécessaire à l'ensemble de l'immeuble. Après
Dubaï, David Fisher compte bien développer un projet similaire à Moscou.
  

VIDEO
Skiez sur les dunes !
Faut reconnaître que c'est un peu le gadget mais entre deux séances de 4x4 dans le désert, on peut, juste pour le fun, dévaler les dunes en godille ou s'essayer au snowboard, en short, par 40 °C.  Cela dit, en l'absence de remontées mécaniques, le nombre de descentes est limité. Pour éviter l'insolation et brasser de la vraie neige en prenant le frais, rabattez vous sur Ski Dubaï, le Courchevel indoor de l'émirat.
Conduite d'eau
Le Jetlev que l'on voit ici à Dubaï pourrait bientôt faire son apparition sur nos plages. Ce sac à dos un peu spécial relié à un moteur flottant par un tuyau flexible vous fait décoller à neuf mètres de haut et voler à 35 km/h au-dessus de la mer pendant une à deux heures (enfin pour ceux qui maîtrisent l'engin). Le réacteur
dorsal fonctionne avec la pression de l'eau fournie par le flexible d'alimentation. Rigolo mais pas très écolo.
© Image extraite de la vidéo